Plus d'un siècle après l'apocalypse nucléaire, venez rebâtir (ou détruire) un semblant de civilisation dans l'état du Colorado...
 
RechercherAccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionFAQ

Partagez|

L'Histoire d'Ovacioo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 25/03/2018
Admin
Admin
MessageSujet: L'Histoire d'Ovacioo Mer 30 Mai - 23:30
I. Les origines
Selon les légendes, Il y a très longtemps, Les dieux créèrent la planète d’Ovacioo et peu de temps après, les humains. Ces derniers, aventureux par nature, se dispersèrent à la surface d’Ovacioo et engendrèrent autant d’enfants et de cultures différentes qu’il y avait d’étoiles dans le ciel. Très tôt, les hommes apprirent à vénérer des dieux capricieux dont la présence était aussi énigmatique que discrète, même si les légendes continuèrent à s’écrire et que les miracles apparurent parfois, ravivant à chaque fois la flamme de la religion qui commençait à s’éteindre.

Après une longue période de paix, les hommes commencèrent à avoir des différents… Qu’il s’agisse de frontières, de ressources naturelles ou parfois même de simple idéologie, les hommes trouvèrent toujours des raisons de se faire la guerre et cette dernière sculpta l’histoire de l’humanité.
Mais malgré tout, les dieux laissèrent faire leurs créations, sans jamais intervenir directement ou en les dirigeant de quelque façon que ce soit. L’histoire suivit donc son court, des nations naquirent et moururent tandis que les hommes, aussi ingénieux qu’assoiffés de pouvoir, inventèrent de nouvelles façons de vivre et de mourir, de nouveaux dieux à vénérer ou de nouvelles technologies qui révolutionnèrent la manière de vivre. Le seul interdit qui fut toujours respecté fut celui de l’hémisphère du nord : au-delà des montagnes enneigées et glaciales de l’équateur s’étendait soi-disant une terre magnifique, le territoire des dieux, seulement accessible par un seul passage connu et sacré, défendu par la plus ancienne cité de l’histoire de l’humanité : Shambala. Jamais sa neutralité ne fut violée, si ce n’est par quelques fous ou hérétiques qui se cassèrent les dents sur ses défenses imprenables, ôtant de ce fait tout espoir que quiconque puisse un jour se rendre au nord.

Sans terres à coloniser dès la fin de l’ère classique, les hommes trouvaient fréquemment des raisons de rentrer en conflit et l’histoire d’Ovacioo fut à ce titre guerrière et sanglante. Mais c’est à la fin du XVIIIème siècle de l’ère actuelle que les choses commencèrent à changer : l’invention de la première machine à tisser révolutionna la manière dont on pouvait produire des vêtements et bien vite, d’autres inventions de ce type la suivirent. Cette nouvelle ère, on l’appela l’ère des machines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wastelandchronicles.kanak.fr
AuteurMessage
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 25/03/2018
Admin
Admin
MessageSujet: Re: L'Histoire d'Ovacioo Mer 30 Mai - 23:30
II.                   Le vent se lève
Cependant la révolution industrielle ne se cantonna pas simplement à l’apparition de nouvelles méthodes de production : d’autres méthodes de pensée naquirent également des usines crasseuses ou le peuple était exploité ou bien encore des administrations prestigieuses où les travailleurs ne s’estimaient plus récompensés à la hauteur de leurs efforts.

Peu à peu, l’autorité des royaumes existants commença à s’éroder et la contestation naquit dans tous les pays du monde vers le milieu du XIXème siècle. Certains choisirent la voie de la réforme tandis que d’autres prirent celle de la répression, mais d’une manière ou de l’autre, les gouvernements peu déterminés s’effondrèrent au profit de nouveaux jamais expérimentés auparavant : Communisme totalitaire, Social-démocratie, régimes capitalistes, Anarcho-syndicalisme… Toutes les idéologies se mélangèrent pour former un patchwork de nations pour le moins étrange… Et volatile… Car l’homme étant toujours à la recherche d’un prétexte pour faire la guerre à son prochain, cette raison ne serait pas moins bonne qu’une autre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wastelandchronicles.kanak.fr
AuteurMessage
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 25/03/2018
Admin
Admin
MessageSujet: Re: L'Histoire d'Ovacioo Mer 30 Mai - 23:33
III. La grande guerre
C’est par une belle journée d’été que tout commença, en l’an 1868. Aujourd’hui, tout le monde a oublié la raison initiale de ce conflit, mais on se souvient vaguement qu’il s’agissait au départ d’une guerre entre deux pays, deux idéologies mais qui pourtant partageaient le même peuple. Par le jeu des alliances, les dominos se mirent en place et très vite, la quasi intégralité des nations du monde affrontaient leurs voisins (pour des raisons n’ayant parfois rien à voir avec le conflit initial !).

Même si elle fut parfois entrecoupée de trêves entre certains pays, la guerre s’éternisa et le nombre d’hommes tombés au champ d’honneur également. Stimulées par la guerre, de nouvelles avancées technologiques virent le jour, mais toutes orientées d’une façon ou d’une autre vers l’armement ou l’effort de guerre. Mitrailleuses, gazs de combat, artilleries toujours plus puissantes, avions et dirigeables de combat, tanks à chenilles et bipèdes… Autant d’innovation qui firent que l’initiale guerre de tranchées se transforma progressivement en une effroyable guerre d’attrition et de d’annihilation totale.

Pendant 25 ans, ce bal des nations perdura et au terme d’un quart de siècle d’affrontements qui ne semblaient pas près de se terminer, le bilan était lourd : des générations entières perdues, des terres ravagées, des villes en ruines… En fait peu de pays avaient encore les moyens de continuer cette folie et pourtant, plus par résignation qu’une véritable conviction, la guerre continua… Jusqu’à ce qu’un évènement imprévu arrive…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wastelandchronicles.kanak.fr
AuteurMessage
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 25/03/2018
Admin
Admin
MessageSujet: Re: L'Histoire d'Ovacioo Mer 30 Mai - 23:56
IV. L’apocalypse
C’est au cours de l’année 1893 que les premières rumeurs d’une épidémie de rage animale apparue dans certains pays commençaient à se répandre, des animaus malades rendus agressifs et carnivores, au point de dévorer les dépouilles de soldats sur les champs de bataille... Mais grâce aux médias naissant, le monde entier se rendit rapidement compte qu’il s’agissait de bien plus qu’une maladie.
Les témoignages occulaires évoquaient des créatures difformes, sorties de terre qui s'attaquaient aux soldats des tranchées qui s'aventuraient dans les boyaux profonds... Et bientôt ces créature ne tardèrent pas à sortir à la lumière du jour pour s'attaquer au soldat, à la lumière où tut le monde pouvait les voir...

Quand les premiers clichés furent publiés, les clergés du monde entier s'unirent pour dénoncer ce qui semblait à leur yeux être des démons, une punition divine envoyée sur terre pour châtier les hommes... Pendant un temps, la gravité de la situation fut minimisée et les quelques civils qui restaient encore dans le monde crurent simplement à une nouvelle arme chimique ou bactériologique employée par tel ou tel pays qui aurait échappé à leur contrôle… Mais quand les monstres eurent ravagé des nations entières et commencèrent à venir grogner à leurs frontières, le monde entier du bien s’en rendre compte : une menace comme nulle autre pesait sur l'humanité et que ces horreurs soient de simples bêtes enragés ou des démons sortis de l'enfer, ils étaient là pour tuer tout le monde et rien ne les arrêterait...

Un cessez-le-feu mondial fut rapidement décrété et malgré quelques populations fourbes ou pays belliqueux qui profitèrent de la trêve pour attaquer leurs voisins dans le dos (pays qui furent d’ailleurs bien souvent les plus rapides à tomber), elle fut bien respectée par le concert des nations… Mais bien sûr on ne dit pas adieu à 25 ans de guerre comme ça et donc plutôt que d’unir leurs forces, les nations du monde firent face chacun de leur côté aux monstres qui arrivaient chez eux, laissant leurs voisins (et anciens ennemis) se débrouiller avec les leurs.

La guerre contre les monstres fut longue, mais leurs nombres croissaient et malgré le nombre hallucinant d’armes produites au cours des 25 dernières années, les productions de munitions ne parvinrent pas à suivre le rythme effréné de ce nouveau type de guerre. Puis ce fut la nourriture, les vêtements, l’électricité… Après un an de combat, l’ensemble des pays du monde étaient à genoux et leur animosité d’un temps fut bien forcée de se transformer en coopération puisque tous étaient en exil. Lentement et progressivement, la ligne de front recula, au désavantage des humains, jusqu’à ce que tous les survivants, civils comme militaires de tous les pays, se retrouvent agglutinés au pied de ces montagnes de légende qu’on leur interdisait de franchir, qu’il était impossible de franchir, sauf à un seul endroit sacré…

Comprenant que leur monde était désormais perdu, ce qui restait des peuples maintenant unis du vieux monde supplièrent les Shambaliens de leur ouvrir la route de l’eden, le seul espoir qui leur restait pour survivre. D’abord réticents, les Shambaliens se ravisèrent rapidement lorsqu’un déluge s’abattit sur leur cité peu de temps après l'arrivée des exilés (évitant soigneusement ces derniers agglutinés aux remparts d’ailleurs) et après que le plus fervent défenseur de bloquer le passage fut foudroyé par un éclair venu des cieux. Même les plus cyniques et les plus athées des survivants y virent un signe incontestable : les dieux avaient fait parvenir leur décision et pour la première fois de l’histoire donc, le passage vers l’eden fut ouvert et tous les hommes furent invités à s’y rendre au plus.

Plusieurs volontaires restèrent pour défendre le passage avec les guerriers Shambaliens, mais la majorité de l’humanité (Shambaliens compris) s’engouffrèrent dans le passage avec une mission simple : assurer la survie de l’espèce humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wastelandchronicles.kanak.fr
AuteurMessage
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 25/03/2018
Admin
Admin
MessageSujet: Re: L'Histoire d'Ovacioo Jeu 31 Mai - 0:00
V.                  L’exode
La route à travers les montagnes fut longue et périlleuse. Dans sa majorité mal préparée aux rudes conditions climatiques qui les attendaient, les survivants furent nombreux à périr, mais malgré tout après six mois d’une marche interminable, ils arrivèrent en vue de ces nouvelles terres, seulement pour en être déçus… L’eden que leur vantait les légendes n’existait pas, au lieu de ça la terre n’était que badlands, crevasses et toundras gelées.

A cet instant, le moral était au plus bas. Suicides, criminalité galopante et d’autres mots devinrent le pain quotidien de l’immense caravane des survivants. C’est à cet instant que la caravane commença à se disloquer. Lentement mais surement, de petits groupes commençaient à se désolidariser de leurs congénères. Petit à petit, à force de jours, puis de semaines d'errance, les animositées revinrent de plus belle et de nouveau les hommes étaient sur le point de se jettre à la gorge l'un l'autre, à mains nues s'il le fallait... Et puis, à l'horizon, elle apparue : la Citadelle

Croyant dans un premier temps à la demeure des dieux, les humains se dirigèrent dans sa direction dans l'espoir d'y trouver refuge... Mais bien qu'impressionnante et gigantesque, cette ville était morte depuis très longtemps, abandonnée avec précipitation par ces habitants, quels qu'ils aient put être... Mais c'est alors que la caravane allait se remettre en mouvement qu'un épais nuage commença à envelopper la ville toute entière, ne laissant passer que les rayons du soleil au dessus. Ceux qui essayèrent de passer au travers firent demi-tour immédiatement tandis que leurs vêtements commençaient à se disloquer, et ceux qui perséverèrent disparurent à jamais dans le brouillard, dans un concert de hurlements de souffrance et d'horreur. La situation venait donc de nouveau de s'empirer : les hommes étaient coincés dans cette citée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wastelandchronicles.kanak.fr
AuteurMessage
avatar
Messages : 10
Date d'inscription : 25/03/2018
Admin
Admin
MessageSujet: Re: L'Histoire d'Ovacioo Jeu 31 Mai - 0:17
VI. Le piège d'une race
Incapables de s'en aller et totalement démuni face à cet environnement qu'ils ne connaissaient pas, les humains craquèrent. Même dans la tête des plus sceptiques, il ne faisait maintenant plus aucun doute que tous ces évènements indiquaient la même chose : les dieux avaient bel et bien décidé de les punir pour leur comportement et qu'ils étaient dorénavant condamnés à souffrir pour l'éternité.

Mais tandis que la majorité se lamentait, une minorité s'attela à essyer de trouver une solution : Comment peut-on faire survivre des centaines de miliers de personnes dans des ruines sans aucunes ressources naturelles à portée ? Eh bien la solution était en fait sous leur nez, car sous les décombres gisaient des machines dont le l'ingénierie dépassait grandement les capacités des hommes, mais leur fonctionnement était évident... Dans pratiquement chaque bâtiment, des appareils (pas toujours en bon état) permettaient de produire en quelque minute tout matériel nécessaire à la survie humaine... Bois, charbon, pétrole, et même nourriture ! Tout pouvait sortir de ces étranges cornes d'abondance qui avaient certainement été laissées là par les dieux !

Ce cadeau n'était pas grand chose, car même après une fouille minutieuse, le nombre d'appareils existants ne suffisait pas à alimenter l'humanité entière (sans parler de lui fournir de quoi se vivre décemment), mais leur découverte redonna espoir à l'humanité qui se retourna les manches avec une idée en tête simple : ils n'étaient pas venus ici pour y mourrir et quelles que soient les épreuves que les dieux leur jetteraient, ils se batteraient !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wastelandchronicles.kanak.fr
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'Histoire d'Ovacioo
Revenir en haut Aller en bas

L'Histoire d'Ovacioo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» [RP] Histoire d'un joyeux brigand
» L''histoire de la baguette Rhon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wastelandchronicles :: Administration :: Archives-